Programme « Home Fitness »: P90X

Nous avons jusqu’alors parlé de diététique, mais pas encore de fitness, plus précisément de « Home Fitness ».

L’article qui suit est le premier de la série, ce genre de programme étant devenu monnaie courante ces dernières années.

Lorsque j’ai décidé d’arrêter de fumer, au-delà de modifier mon régime alimentaire, il était nécessaire de faire un peu d’exercice physique (oui, il parait que l’arrêt de la cigarette fait grossir).

J’ai donc commencé à chercher sur Internet différentes méthodes pour faire de l’exercice sans aller dans une salle de sport (premièrement parce que c’est cher, deuxièmement parce que c’est chiant, troisièmement parce que c’est cher, et quatrièmement, damn it, c’est chiant!!).

Je suis tombé sur des choses intéressantes (comme la méthode Lafay), mais j’avais besoin de quelque chose de plus dynamique, de plus entrainant, de moins solitaire, et je suis tombé sur le programme de Tony Horton, nommé P90XPower 90 Extreme.

Ce programme sur 90 jours était visiblement renommé pour son intensité, utilisant poids, barre, corps, arts martiaux, yoga & stretching. Le tout combiné à un plan de nutrition.

Sorti en 2003, il est encore très utilisé aujourd’hui, et ce, même si deux autres opus ont vu le jour, dont le dernier fin décembre 2013.

Le programme se compose de 12 entrainements travaillant tout ou partie du corps de façon différente, on retrouve également du cardio-training et de la relaxation. Un « Fitness Guide » aide à comprendre la mécanique du programme ainsi qu’un livre de recettes pour orienter ses choix culinaires.

Le tout est très bien expliqué et on a rapidement envie de s’y mettre, sans même lire l’intégralité du guide (ce qui est clairement une erreur).

Me voici donc dans le magasin de sport le plus proche pour acheter barre de traction, poids et autre tapis afin de commencer ce fabuleux programme!

De retour à la maison, on joue à Ikéa quelques minutes pour monter la barre, on l’accroche au mur et on lance le premier entrainement de P90X: Chest & Back (Poitrine & Dos).

… Et là, je me rends compte que je ne tiens même pas l’échauffement, je laisse quand même la vidéo tourner en attendant le premier exercice…

Des pompes! Ah! Bon, allez! Une, deux… Deux et demi… Trrrooooiis! C’est juste un supplice d’effectuer quoi que ce soit en ayant derrière soi une nutrition plus que grasse, sucrée et 15 années d’enfumage de poumons.

J’ai quand même tenu ce que je pouvais, soit à peine trente minutes sur un entrainement d’une heure, en effectuant le tiers de la durée de chaque exercice voir même quelques « Oh non, celui-là j’le fais pas, c’est trop dur ».

Tant bien que mal, j’ai tenté plusieurs fois et pendant plusieurs semaines (à raison d’une à deux sessions maximum par semaine), ça n’était pas forcément très probant au début, puis avec le temps, j’ai réussi à faire un peu plus, à tenir un peu plus chaque exercice, jusqu’à terminer la session complète avec l’échauffement et l’étirement…

Mais je n’étais pas aussi assidu qu’il fallait l’être pour ce genre de programme. J’ai par conséquent revu mes objectifs, et cette fois-ci en étant « dévoué » au programme!

Ma seule erreur fut de ne pas prendre de photo avant de commencer, mais pour le reste, s’il y a une chose à retenir: NOTEZ! Notez absolument tout!

Du calendrier pour prévoir vos séances, au nombre de répétitions, vos poids, etc. C’est important pour suivre votre progression, et croyez-moi, si vous vous y tenez, ça fonctionne!

D’ailleurs, le site BeachBody (distributeur de P90X) met gratuitement à votre disposition un tableau pour noter vos progrès, car le programme est également disponible via une application iPhone.
Il vous faudra toutefois disposer d’un compte iTunes américain pour pouvoir l’acheter.

Dernier point, bien que tout ceci ne soit pas disponible en français, ni sous-titré, il n’est pas nécessaire d’avoir un haut niveau d’anglais pour comprendre l’ensemble.

J’ai commencé assidument fin octobre 2013, nous sommes fin février 2014 à l’écriture de cet article, et l’on peut dire qu’il y a eu du changement, et que j’en suis devenu addict! Mais retenez bien que l’exercice seul ne vous mènera pas bien loin, peut-être pour « entretenir » votre corps, et encore…

Il est nécessaire de suivre une alimentation saine et équilibrée en parallèle, c’est un travail quotidien, les débuts sont difficiles, mais ça vaut le coup!

Ce n’est pas le seul programme disponible, j’en ai découvert d’autres, dont un que j’affectionne particulièrement et créé par Shaun T, il s’agit d’Insanity! Mais ça sera l’objet d’un autre article ;)

P90X – Bring It! I Hate it, but I love it!

  • Am I allowed to discuss this on my twitter?

    • Fred

      Yep, sure! Go for it ;)

  • Bon article, bien écrit. Il donne presqu’envie de s’y mettre. Quand on voit le résultat et que tu dis que tu n’y arrivais pas au début, ça démystifie un peu. Ca rassure.

  • Anthony

    Très bon article. Je me reçois moi-même il y a quelques années commencer le programme en pleurant à chaque exercice. Je n’ai pas eu ta volonté et j’ai laissé tomber depuis… Mais cet article me donne envie de recommencer très vite!

  • Djaps

    Bon, bon…..depuis le temps que je le dis, je vais finir par le faire !
    Je m’occupe de mon alimentation et on s’appelle, on se fait une bouffe ?

    • Quand tu veux et avec grand plaisir ! ;)