Whey Of Life!

Voilà un article que je souhaitais écrire depuis un moment, et ce, avant d’alimenter le blog d’autres recettes.

On va parler d’une protéine que j’affectionne particulièrement: la Whey!

Qu’est-ce que la Whey? Pourquoi, comment et quand la consommer? Autant de questions qui vont trouver une réponse dans cet article!

Vous avez sûrement déjà vu ce liquide un peu jaune quand vous ouvrez un Yaourt… Certains le boivent, d’autres le jettent… Et bien pour faire très simple: c’est ça la Whey, sous sa forme liquide d’origine ;)

Au début des années 2000, on ne savait pas trop quoi faire de ce liquide lors de la fabrication de fromages par exemple, on en jetait une quantité astronomique (appelé petit-lait par le commun des mortels, lactosérum par les scientifiques).

C’était un déchet plutôt gênant et polluant du fait de la fermentation des matières organiques.

Ce fameux lactosérum se compose d’eau (à 94%), de lactose (de 4 à 5%), puis de protéines solubles ainsi que des sels minéraux. Il était utilisé pour nourrir le bétail ou élaborer des préparations laitières très anciennes et pauvres en matière grasse.

La technologie de ces dernières décennies ont permis de valoriser ce produit en effectuant plusieurs extractions:

  • éliminer l’eau
  • extraire le lactose
  • extraire les protéines
  • éliminer une partie des minéraux

Pour faire simple, la poudre est obtenue par élimination partielle de l’eau puis déshydratation.

À titre d’information, l’Union européenne est le principal producteur de lactosérum et de ses dérivés (562 170 tonnes en 2009 rien que pour la France).

Si vous désirez aller plus loin, vous pouvez consulter la synthèse de FranceAgriMer de Septembre 2013 sur le marché mondial du lactosérum.

Finalement, on va distinguer deux types de Whey:

  • Les Isolats de Whey (WPI, Whey Protein Isolate)
  • Les Concentrés de Whey (WPC, Whey Protein Concentrate)

Les isolats sont complètement débarrassés de lactose et ont une teneur en protéines d’environ 90%.
Les concentrés eux, peuvent contenir entre 30 et 90% de protéines.

Afin de vous réconcilier avec cette protéine, il faut savoir que vous en consommez déjà peut-être sans le savoir, voici ci-dessous un petit tableau, s’exprimant en tonnes, de l’utilisation de la Whey.

AnimauxFromageDiététiquesGlacesSaucesBoulangerie
60 00023 50020 0003 5002 0001 500

Intéressant non?! ;)

Avant de continuer, et maintenant que vous savez à quoi correspond cette protéine, il est temps de mettre un terme aux préjugés concernant cette poudre!

Une petite anecdote à ce sujet datant de quelques semaines:
je suis arrivé sur mon lieu de travail avec un shaker rempli de smoothie [ndlr: un frappé aux fruits en français…], dont vous retrouvez la recette ici même ;)

La première réaction de mes collègues à la vue du shaker fut:

aaaah, tu prends des prot’!!!!

Comme si c’était l’explication ultime de ma petite transformation… mais non… on sent bien l’énorme raccourci pointer son nez: consommer des « poudres » pour gonfler
Si une poudre suffisait pour prendre du muscle, on croiserait beaucoup plus souvent Panoramix dans nos villages ;)

Pour prendre un autre raccourci: oui, si vous êtes sédentaire et que vous consommez de la Whey à tout va (ou toute autre source de protéines en excès), vous allez effectivement gonfler… mais de gras, rappelez-vous l’article sur les protéines!

Pourquoi donc consommer de la Whey plutôt que d’autres sources de protéines que l’on peut trouver en suivant une alimentation équilibrée? Et bien pour plusieurs raisons:

  • Elle ne contient pas, ou peu, de gras
  • Elle accélère la récupération musculaire
  • Elle augmente la perte de graisse et évite le catabolisme
  • Elle stimule le système immunitaire
  • Elle diminue le « mauvais » cholestérol

Bien sûr, tout ceci ne veut absolument pas dire qu’il faut remplacer les sources de protéines de votre alimentation par de la Whey, il s’agit bien d’un complément alimentaire, et sa prise doit se faire à des moments opportuns (et ce n’est pas du tout obligatoire, même dans la cadre d’exercices physiques quotidiens!).

Dans la pratique, vous pouvez prendre de la Whey à tout moment de la journée, étant donné qu’il s’agit d’un aliment! Toutefois, selon l’heure à laquelle vous l’ingérez, les avantages vont varier.

Avant l’entrainement, plusieurs études ont identifié des bienfaits, notamment au niveau de l’augmentation de la dépense énergétique au repos et de la récupération musculaire. Si vous prenez de la Whey avant, vous arriverez à augmenter l’énergie que le corps dispense au repos (sans vous entrainer).

Pendant l’entrainement, la prise de Whey n’est pas recommandée dans le sens ou votre organisme va dépenser de l’énergie pour la digérer et la métaboliser. Cette énergie pourrait être utilisée pour vos exercices!

Après l’entrainement, c’est un bon moment! Le corps a faim de nutriments, et il absorbe tout beaucoup plus facilement.

Avant le coucher, c’est… du gaspillage! Votre corps est en phase d’entrer en privation de nutriments pour plusieurs heures, à quoi bon lui fournir une source de protéines à absorption rapide? Dans l’idéal, il faudrait plutôt consommer de la caséine (proche de la Whey, un article est à venir, vous pouvez consulter l’article Wikipédia pour le moment).

Au réveil, c’est également un très bon moment pour consommer de la Whey, votre corps sort d’une longue phase de privation, et absorbera donc les nutriments beaucoup plus facilement, autant en profiter ;)

Au-delà de ses innombrables qualités, elle est également très facile à parfumer, c’est pourquoi vous trouverez un nombre conséquent de parfums (et autant de marques) pour cette poudre (j’ai une préférence pour la noix de coco le matin, et banane ou fraise avant/après l’entrainement dans un smoothie, so delicious!).

Un autre préjugé revient souvent, le fait qu’elle fasse « mal » aux reins.
À ce jour, aucune étude n’a démontré d’effets nocifs de la Whey sur les reins (en bonne santé), y compris sur des culturistes, consommant des quantités importantes de protéines (Whey ou non). Si vos reins sont sains, prendre de la Whey n’aura aucun impact sur ces organes.

Voilà qui clôture cet article, rappelez-vous que la Whey est avant tout un complément alimentaire.

En d’autres termes, vous devez prendre ce complément pour atteindre une quantité protéique journalière et jamais en tant que substitut de repas! Je vous invite à lire (ou relire) l’article sur les protéines pour bien assimiler ces informations!

Des questions ou suggestions sur cet article? N’hésitez pas à écrire un commentaire ;)

  • Elsa

    Tu consommes alors plutôt des isolats (riches en protéines et débarassés de lactose) que des concentrés?

    • Fred

      Des isolats, la concentration de protéines est supérieur, même si cela a un prix [l’isolat est plus cher…].

      Il y a aussi un autre type, encore plus cher, la whey hydrolysée, qui est considérée comme la « formule en or ».

      Mais l’isolat reste l’idéal et se trouve partout ;)

  • julia

    Tu aurais une marque a me conseiller?

    • Fred

      Bien sûr! La plus répandue [et renommée] est celle d’Optimum Nutrition, la 100% Whey Gold Standard, elle est disponible dans pas mal de conditionnements et beaucoup de parfums ;)